Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
WAKESHARING

Mon bilan du salon nautique de Genève

Rédigé le 14/11/2017
Wake

Interview de Philipp Hoffmann, fondateur de WakeSharing, qui revient sur son expérience du Salon Nautique de Genève



Le bilan, c’est surtout l’engouement des personnes par rapport au projet.

Philipp, tu es le fondateur de WakeSharing, plateforme de partage d'embarcations et de services nautiques autour du lac.

En quelques mots peux-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur ce projet qu'est WakeSharing ?

Le projet WakeSharing a démarré d'un constat simple : étant passionné de Wakeboard et ayant la nécessité de de devoir partager mon bateau avec d'autres personnes pour pouvoir faire des sorties, j'ai pensé à une plateforme où toutes les personnes désireuses de faire des sorties sur le lac pourraient se retrouver.
Une fois l'idée couchée sur papier, l'envie et la volonté d'élargir ce besoin et cette demande à plus grande échelle que juste pour le wakeboard se sont vite fait ressentir.
WakeSharing était né !

Il s'agit de ta première venue au salon nautique de Genève en tant qu'exposant. Peux-tu nous faire part de tes impressions et ton avis concernant ce salon ?
C’était une première, donc mon équipe  et moi-même  ne savions pas trop à quoi nous attendre. Mais très vite nous avons été agréablement accueillis par les exposants, et plus tard il en a été de même avec les visiteurs tout au long de ce week-end à Palexpo.
Je termine le Salon sur une note très positive.

Qu'attendais tu de ce salon, quel était ton objectif ?
L'objectif premier de notre présence au Salon Nautique de Genève était de faire connaître l’entreprise, et  de rencontrer des propriétaires de bateau et professionnels du nautisme pour leur présenter notre projet. 
Au début , je pensais que cela serait plus difficile, mais une fois en place le public visé a été à l'écoute et très intéressé par notre concept.
Nous avons atteint  notre objectif.

Comment ton projet a-t-il été accueilli et perçu tout au long de ce salon ?
Comme je l'ai dis auparavant, le projet a été très bien accueilli, les gens très intéressés, il semble que le concept a plu. C’était bien d’être sur place,  de rencontrer  les gens en direct, pouvoir dialoguer et échanger avec eux sur notre passion commune du lac.

Le retour des visiteurs et professionnels du nautisme, t'a-il aidé ou permis de modifier certaines choses ou d’en ajouter à la plateforme de WakeSharing ?
Il est clair que nous nous adaptons aux remarques et idées des gens que nous avons pu rencontrer tout au long du salon. Notre but est de fournir de bons services sur notre plateforme, donc toute remarque et question est analysée et étudiée  de façon à ce que notre concept séduise un maximum de personnes, tant les annonceurs, que les utilisateurs.

Quels bilan tires-tu à l'issue du salon nautique de Genève ?
Le bilan  :c’est l’engouement des personnes par rapport à notre projet. Donc que du positif, c’est ce qui me motive à avancer, avec toujours dans l'optique de rechercher de nouvelles idées pouvant permettre à WakeSharing de s'accroître au mieux et de s'épanouir.

Penses-tu revenir l'an prochain ?
Je penses sincèrement revenir l'année prochaine avec, qui sait, de nouvelles options et innovations apportées au concept de co-baturage que représente WakeSharing.

Un petit mot pour la fin ?
Je pense sincèrement que le concept de WakeSharing représente l'avenir sur le lac, car il y a  une pénurie de places de port, mais une augmentation conséquente de la demande à sortir sur le lac en bateau ou pour s'exercer à tout type d'activité nautique.
Partagez votre vague, et likez notre page sur Facebook.